Commerçant 2 / Présidente 0

Publié le par uni-contre-uni.over-blog.fr

 

Chers Commerçants, Chers Amis,

 

Vous êtes très nombreux à vouloir connaître le courrier adressé, par la boutique Tendance, à tous les commerçants sociétaires de l'Association des Commerçants d'Ulis 2.

 

Le commerçant en question ne digère pas la façon dont la Présidente de l'Association des Commerçants l'a insulté.

 

Aux dernières nouvelles, il indique qu'il ira jusqu'au bout (Justice) si cela s'avère nécessaire, qu'il est rompu aux combats, et que ça n'est pas des recommandés avec A/R qui vont l'intimider... (à mon avis, ça va chauffer !!!)

 

Son téléphone était sur haut-parleur au moment où il s'est fait insulter, dès lors, un certain nombre de personnes ont entendu l'insulte en question.

 

Plus grave encore, étant donné que l'insulte avait été "hurlée" par la Présidente, des personnes proches géographiquement de cette dernière ont également entendu le très chic "je t'emmerde" (il parait que ça s'est entendu à 20 mètres!).

 

La Présidente devra assumer ses propos insultants.

 

Voici d'autres exemples sur le fonctionnement abérrant de l'Association des Commerçants, à Ulis 2, sous le règne de la Présidente actuelle :

 

Un des Administrateur, Mlle BACH, a démissionné quelques jours après avoir été élue, or, l'Association n'a pas informé l'ensemble des sociétaires; l'Administrateur en question n'a pas été remplacé.

 

Le Secrétaire de l'Asso a démissionné tout début octobre, l'Association n'a pas informé l'ensemble des sociétaires; le Secrétaire n'a pas été remplacé.

 

Le Trésorier de l'Asso a démissionné le 11 octobre dernier, l'Association n'a pas informé l'ensemble des sociétaires; le Trésorier n'a pas été remplacé.

 

Plus de Trésorier, plus de Secrétaire, pardon mais qui signe les chèques qui requièrent 2 signatures ?

 

Les Associations, type loi 1901, sont encadrées par des lois strictes, autrement dit, ça n'est pas du bricolage.

 

Dès lors, même si demain mardi 19 octobre 2010, un Trésorier et un Secrétaire étaient nommés au sein des quelques Administrateurs restants, cela n'effacera pas l'irrégularité de fonctionnement  qui remonte à début octobre.

 

Une Association doit fonctionner en permanence avec, au minimum :

 

# un Président

# un Trésorier

# un Secrétaire

 

Une autre certitude, sur le plan juridique, le Président d'une Association est personnellement responsable !

 

Or, il n'est pas difficile de trouver des fautes significatives depuis le 30/11/09.

 

J'ai été informé que le commerçant (Tendance) a initié plusieurs actions en Justice (Assignation et plaintes); il va y avoir du sport...

 

Que la Justice passe !

 

@+

 

Tendance                                                                                                                    Les Ulis, le 13/10/10

Centre Commercial Régional Ulis 2

91940 LES ULIS

 

 A tous les commerçants du Centre Commercial Régional Ulis 2

 

                                                 

                                                        « Je t’emmerde !!! » 

 

 

 

Chers Collègues,

 

Nous sommes mardi 12 octobre 2010, il est 18h54, je discute de vive voix avec Mme Isabelle DIGUET, responsable d’xxxxx (xxxxx) et membre du Bureau de l’Association des Commerçants.

 

Mon téléphone sonne, le n° 01.64.46.24.12 s’affiche, au téléphone, Mme Anne-Marie MEIRA, responsable d’xxxxx et Présidente de l’Association des Commerçants depuis seulement le 30 novembre 2009. 

 

Je quitte Mme DIGUET non sans lui indiquer l’identité de mon correspondant.

 

Je suis resté en ligne avec Mme MEIRA 16mn 46 pendant lesquelles je lui fis part de mon sentiment quant à l’animation en cours, mais surtout de l’information qui venait de m’être communiqué, à savoir le déplacement du « stand photo » face aux caisses Carrefour.

 

Très rapidement, Mme MEIRA botte en touche…

 

De plus, elle n’a pu garder ses nerfs quand je l’informais être parfaitement au courant des démissions récentes, au sein de l’Association, c'est-à-dire celles de M. BIDET (xxxxx), Secrétaire, et de M. BOUSSARD (xxxxx), Trésorier.

 

A partir de cet instant, Mme MEIRA, xxxxx, a tenu des propos incohérents, parlant de complot à son égard et ce, tant de la part de la Direction du Centre que  des Administrateurs démissionnaires.

 

N’écoutant plus qu’elle, Mme MEIRA, totalement hystérique, fidèle à sa délicatesse habituelle, s’est réfugiée dans des propos grossiers, vulgaires et insultants.

 

A ce stade de la conversation, j’ai pris la décision de mettre mon téléphone sur haut-parleur afin que les personnes présentes autour de moi puissent également entendre les propos, à la hauteur du caniveau, de la Présidente de l’Association des Commerçants du Centre Commercial Ulis 2.

 

Quelques secondes plus tard, Mme MEIRA hurlait « je t’emmerrrdddeee » puis raccrocha…

 

 

Nous sommes nombreux à connaître le chic avec lequel  Mme MEIRA peut s’exprimer, toutefois, il appartient à chacun d’entre nous d’accepter ou non de se faire parler de la sorte ; en l’occurrence, je n’accepterais pas et l’incident aura des suites appropriées.

 

Pour revenir à l’animation en cours, chacun jugera...

 

Pourtant, il me semble évident qu’une des missions de l’Association des Commerçants est de créer des évènements qualitatifs, qui permettront de dynamiser notre Centre Commercial, en  générant un flux sur la totalité du site.

 

Autrement dit, les animations doivent casser les habitudes prises par nos clients, en les « invitant » à se déplacer dans tout le Centre Commercial.

 

A ce titre, l’emplacement initial du « stand photo », placé dans la cour Darty, était judicieux.

 

Lundi après midi, je découvrais pour la 1ère fois l’animation (encore présente dans la cour Darty).

 

A cet instant, je rencontrais Mme Anne-Sophie M’CHIRI, responsable d’xxxxx, et membre du Bureau de l’Association des Commerçants.

 

Elle tint, à ce moment là, des propos totalement irresponsables et indignes d’un membre du Bureau, tels que :

 

« J’ai toujours dit que les animations ne devaient pas se tenir dans les extrémités du Centre où personne ne va… » [Les commerçants concernés apprécieront]

 

« Si l’on veut qu’une animation fonctionne, elle doit être installée sur le passage habituel de nos clients, là où il y a du flux, autrement dit, face aux caisses Carrefour… »

 

Je lui répondis :

 

« Mais bien sur, tu ne veux pas non plus que le stand soit installé devant ta boutique ???»

 

Mme M’CHIRI sourit…

 

Halluciné, j’apprenais hier en fin d’après midi, que le « stand photo » allait être déplacé en face d’xxxxx !

 

Petit rappel, vous avez tous vu que l’animation prévoyait des soins offerts par… xxxxx ! (CQFD)

 

C’est à cet instant que je cherchais à joindre Mme MEIRA, Présidente de l’Association des Commerçants, et vous connaissez la suite… très poétique.

 

Concernant l’animation actuelle, quelque chose me gêne.

 

Vous devez savoir que le prestataire en question, alias « le stand photo », facture sa présence à l’Association des Commerçants ; or, ce dernier a également émit le souhait d’être déplacé sur un passage plus fréquenté…

 

En effet, notre prestataire se serait plaint de ne pas faire assez de C.A. !!!

 

Et oui… si ces derniers offrent « la 1ère photo », ils facturent les suivantes…

 

Pardonnez-moi, mais quel est le but de l’histoire ?

 

Dynamiser notre galerie ou faire faire du chiffre à un prestataire qui a déjà facturé sa présence aux commerçants du Centre ???

 

Je sais que chaque Bureau apporte sa propre « griffe », sa vision, son propre savoir-faire.

 

Toutefois, face à un Bureau élu dans des circonstances tellement inquiétantes qu’une action en justice à été initiée (par mes soins), face aux démissions récentes du Secrétaire et du Trésorier, face à l’attitude d’une Présidente dont l’incompétence est avérée, face aux bizarreries des animations en cours, vous êtes tous en droit de vous interroger quant au bien fondé de vos cotisations.

 

A propos des miennes, je reprendrais le versement de celles-ci quand TOUS LES MEMBRES de l’Association seront logés à la même enseigne (petits commerces et cinéma) ; cela vaut également pour la Direction du Centre qui tient férocement au statut de « Vice-président » d’une Association pour laquelle, elle ne verse aucune cotisation !

 

Autrement dit, ils (Unibail-Espace Expansion) prônent l’effort mais ne pratiquent pas !!!

 

Sachez qu’à l’instar de beaucoup d’entre vous, je suis nostalgique d’une époque où l’Association savait dynamiser notre Centre Commercial, faisant circuler les clients sur l’ensemble du site, en :

 

- offrant Des arbres fruitiers après la grande tempête

- initiant nos clients au Commerce Equitable

- organisant, les premiers, Les journées de la formation

- faisant découvrir, notamment aux plus jeunes, Les animaux et la vie à la ferme

- organisant un véritable concours intercommunal -  Les floralies

- organisant Le salon du cirque

- obtenant le parrainage d’un Prix Nobel de physique

- obtenant, lors d’inauguration, la présence d’un Ministre

- etc.

 

Malheureusement, Mme Martine xxxxx, alias UNIBAIL,  est passée par là, et vous a concocté un nouveau Bureau !

 

Pour revenir à l’animation, peut être que la présence d’une Ferrari est un clin d’œil aux animations des années 80…

 

 

Bien à vous, Nicolas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article